• Le regard des mots
Le regard des mots

Le regard des mots

«Le hasard n'existe pas, il n'y a que des rendez-vous.» Claire Garate, photographe, a pris Eluard au mot. Elle est allée à la rencontre des écrivains. Aventure sous le déclencheur, subjectif derrière l'objectif. Cinquante portraits, placés sous le regard des mots que ce travail leur a inspirés. Jean-Philippe Arrou-Vignod ° Pierre Assouline ° Tonino Benacquista ° Pierre Bergounioux ° Hector Bianciotti ° Alain Borer ° François Bott ° Alphonse Boudard ° Geneviève Brisac ° Michel Camus ° Emmanuel Carrère ° Cavanna ° René de Ceccatty ° François Cérésa ° André Comte-Sponville ° Didier Decoin ° Michel Déon ° Patrick Dkville ° Patrick Drevet ° Irène Frain ° Anne-Marie Garat ° Louis Gardel ° Patrick Grainville ° Roger Grenier ° Michel Host ° Marie-Thérèse Humbert ° Nancy Huston ° CharlesJuliet ° Philippe Labro ° Jean-Marie Laclavetine ° Marc Lambron ° Luc Lang ° Catherine Lépront ° Eduardo Manet ° Raoul Mille ° Richard Millet ° Marcel Moreau ° Bernard Morlino ° Alain Nadaud ° Serge Niemetz ° François Nourissier ° Louis Nucéra ° René de Obaldia ° Christian Oster ° Jacques Réda ° Patrick Ravnal ° Denis Roche ° Dominique Rolin ° Annie Saumont ° Michel Tournier Extrait du livre : «Le hasard n'existe pas, il n'y a que des rendez-vous», écrivait Paul Eluard. Il n'y a pas non plus eu de hasard, ni même de rendez-vous manques dans ces rencontres qui ont été au-delà de toutes mes espérances. Entrer dans l'univers d'un écrivain, franchir le seuil de son atelier d'écriture, ouvrir les parenthèses du temps et de l'espace chez quelqu'un qui, jusqu'alors, vous était inconnu ne va pas toujours de soi. Pour la jeune photographe que j'étais, encore novice dans la chasse aux images et ignorante du milieu éditorial, le défi n'était pas simple à relever. Il m'a fallu la complicité de trois premiers de cordée - Jacques Réda, Daniel Pennac et Michel Host - pour que je me décide à dire «oui» à cette aventure. Le premier écrivain à m'avoir indiqué la route, Jacques Réda, silencieux et distant face à l'objectif, concentré sur sa page d'écriture, ne semblait pas se soucier outre mesure du reportage que je devais réaliser pour Le Magazine Littéraire. Dans son bureau des éditions Gallimard, nulle allusion à cette prise de vue, ni à ce temps qui nous était compté. Un silence s'ensuivit, puis je vis à son regard brusquement posé sur moi qu'il lui fallait me voir pour que je puisse enfin faire mon chemin vers lui... Un déclic pour tous deux. Dès lors son visage s'éclaira. Il referma la fenêtre de son bureau. Sans le savoir, il donna sens à cette scène et à ces lieux. Jacques Réda devait, en effet, quitter peu après son quartier général de la rue Sébastien-Bottin... Autre déclic, autre lieu. Chez lui, Daniel Pennac me laisse carte blanche pour illustrer Comme un roman. Nous nous prenons au jeu. Une amitié s'instaure. L'écrivain m'encourage, m'oriente, me soutient dans ce projet qui ne verra pas le jour mais qui m'a mise sur la voie... Ultime déclic : Michel Host me parle de ces images que j'accumule dans mes tiroirs. En habile lecteur, il sait le temps qu'il faut pour naître à soi-même. Nous donnons libre cours à nos rêves respectifs. Nous parlons de ces scènes d'enfance et de lecture que l'on croit avoir oubliées et qui survivent en nous. Et nous publions un livre - Graines de pages - où Michel Host écrira en exergue : «Je remercie les livres d'exister, les enfants et les jeunes gens qui m'ont offert leur plaisir de les lire... Je remercie Claire Garate pour son art singulier de les regarder.» Peu à peu me vient l'idée d'aller plus loin, de confronter mon regard à celui des auteurs qui m'ont offert le bonheur de les lire. J'adresse une lettre à une cinquantaine d'entre eux. Une fois chez eux, je les bouscule dans leurs habitudes. Je les sors de leur rôle présumé de modèles. Je les laisse prendre leur image en main et leur propose d'aller à la rencontre de leurs propres reflets en rédigeant un texte manuscrit sur l'image que j'ai d'eux. L'éclairage à deux temps de cette rencontre photographique qui s'apparente aussi à de la lecture. Un rendez-vous initial, presque initiatique, avec cet instant que je vous laisse découvrir... Avant-propos de Claire Garate Voir la suite

  • 9782809801118

  • Archipel Eds De L'